Janusz Korczak, l'homme qui a voué sa vie aux enfants

Janusz Korczak

Janusz Korczak est un médecin-pédiatre et écrivain polonais. Korczak est né à Varsovie le 28 juillet 1878 dans une famille juive polonaise et son vrai nom est Henryk Goldszmit, Janusz Korczak ayant été un pseudonyme inventé initialement pour lui permettre de participer à un concours littéraire. Il est mort à Treblinka le 5 août 1942 à l'âge de 64 ans, où il a été déporté avec les enfants d'un orphelinat, dont il s'occupait. Il s'est laissé emmener de son plein gré, choisissant de mourir plutôt que d'abandonner ses protégés lors de cet ultime voyage, alors que les allemands nazis étaient enclins à le laisser en vie, en vue de sa réputation d'éminent pédagogue, dont il jouissait déjà à l'époque. (...)
Photo : Janusz Korczak, source

Wisława Szymborska, prix Nobel de la littérature 1996

Wislawa Szymborska et Bronislaw Komorowski

Wisława Szymborska, née le 2 juillet 1923 et morte le 1er février 2012 à Cracovie en Pologne, était une poétesse et essayiste polonaise, mais aussi critique littéraire et traductrice de la littérature Française. Lauréate du Prix Nobel de littérature en 1996.

Elle est née à Bnin, près de Poznań, aujourd'hui dans la commune de Kórnik. Son père, Wincenty Szymborski, était l’administrateur des biens du comte Zamoyski, situés à Zakopane. Wincenty Szymborski épousa Anna Maria Rottermund qui donna naissance à Wisława. Le père de Wisława fut muté à Kórnik peu avant la naissance de sa fille, afin de mettre de l’ordre dans les biens de Zamoyski. (...)
Photo : Wislawa Szymborska et Bronislaw Komorowski, le président polonais, source

Witold Gombrowicz, un grand classique de la littérature contemporaine

Witold Gombrowicz

De nous tous : "L’homme est un éternel acteur… " et de lui-même : "je suis un humoriste, un pitre, un équilibriste, un provocateur… ". Un homme d’une grande personnalité et d’un talent exceptionnel pour se créer lui-même. Qui était Gombrowicz ? Il est né le 4 août 1904 à Małoszyce en Pologne dans une famille de la noblesse de province. Après avoir terminé ses études de droit à l’Université de Varsovie, il commence sa carrière professionnelle dans la magistrature, qu’il abandonne ensuite pour s’adonner à la création littéraire. Gombrowicz débute en 1933 avec les nouvelles intitulées "Mémoires du temps de l’Immaturité". (...)
Photo : Witold Gombrowicz, source

Stanisław Lem, l'auteur multiples facettes

Stanisław Lem

Stanisław Lem est né le 12 Septembre 1921 à Lwow (Lemberg), en Pologne (aujourd'hui en Ukraine). Étudiant en médecine, résistant et mécanicien pendant la deuxième guerre mondiale, passionné de philosophie, d'astronautique, de cybernétique, de physique et de biologie, il débute en 1946, en publiant des nouvelles contemporaines et de science-fiction. Considéré généralement comme un auteur de science-fiction, perçu aujourd'hui comme un philosophe par certains, comme un scientifique par d'autres, ou encore comme un auteur de livres pour enfants, Lem est un écrivain qu'on aurait tort de classer trop tôt. Il manie aussi bien l'humour que le sérieux. (...)
Stanisław Lem, photo de Mariusz Kubik, source

Czesław Miłosz, le prophète errant

Czesław Miłosz

Czesław Miłosz est né en 1911 en Lituanie dans une famille d’intellectuels polonais. Il passe sa jeunesse à Vilnius, où également il poursuit des études de droit. En 1931 avec les autres étudiants il fait partie d’un cercle littéraire Zagary (le flambeau) dont la poésie révèle une tendance apocalyptique et catastrophiste et fonde la revue de même nom. A 22 ans il publie son premier recueil « Poèmes sur le temps figé ». Les années 1934-1935 Miłosz passe à Paris où il rencontre son oncle, le poète Oscar Miłosz qui influence beaucoup sa poésie. "C’était pour moi une période turbulente de ma vie intérieure qui s’est avérée plus tard très fructueuse pour ma poésie". (...)
Czesław Miłosz, source

Sławomir Mrożek

Sławomir Mrożek

Sławomir Mrożek, né en 1930, est un des plus remarquables écrivains polonais contemporains. Dramaturge, satiriste, prosateur, dessinateur… il a débuté, comme journaliste dans un magasine culturel polonais Przekrój. Dans les années 1950-1954 il a travaillé à la rédaction du Dziennik Polski, un journal cracovien, entre 1956 et 1958 il a écrit pour Życie Literackie. Depuis 1953 il publiait dans la presse des dessins humoristiques. En 1959 il a quitté Cracovie pour s’établir à Varsovie. Il collaborait avec le théâtre universitaire expérimental Bim-Bom à Gdansk. Dans les années 1956-1960 il tenait une rubrique à caractère satirique et parodique Postępowiec* dans divers périodiques. (...)
Sławomir Mrożek, photo de Mariusz Kubik, source